Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: theme_rs2e_resp dans drupal_theme_initialize() (ligne 100 dans /home/rs2e/www/includes/theme.inc).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans _drupal_theme_initialize() (ligne 146 dans /home/rs2e/www/includes/theme.inc).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans _theme_load_registry() (ligne 335 dans /home/rs2e/www/includes/theme.inc).
  • Notice : Undefined index: theme_rs2e_resp dans theme_get_setting() (ligne 1440 dans /home/rs2e/www/includes/theme.inc).
Energie RS2E : le réseau de stockage électrochimique de l’énergie

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a créé le 2 juillet 2010, le Réseau sur le Stockage Électrochimique de l’Énergie (RS2E) et signé un accord cadre avec le CNRS et le CEA. Ce réseau associe une recherche d’excellence et d’innovation avec sa composante CNRS (liste complète des laboratoires membres du RS2E) à des centres technologiques expérimentés et performants (CEA, IFP, INERIS), l’ensemble étant connecté à un maillage industriel renforcé. Le RS2E est une structure de recherche intégrée composée de différentes organisations complémentaires : la recherche en amont (acteurs de la recherche académique), le prototypage (organismes de recherche scientifique et technologique finalisée) et la pré-industrialisation (création d’un club d’industriels Français) dont le programme scientifique visionnaire cherche à répondre aux problèmes d’approvisionnement et la gestion de l’énergie d’aujourd’hui, et anticiper ceux de demain.

 

"Modeler un paysage scientifique Français cohérent afin que notre pays puisse devenir leader mondial dans le domaine du stockage de l'énergie et des applications qui en découlent."

 

 

Le LABEX « STORE-EX »

© ANRDans le cadre de ses activités, le RS2E bénéficie du soutien de l’état au titre des « Projets d’Investissements d’Avenir ». En effet, le consortium STORE-EX composé de onze unités de recherche membres du CRA s’est vu attribué par l’ANR le label laboratoire d'excellence sur le stockage électrochimique de l'énergie en 2011. Le consortium bénéficie ainsi du soutien de l’état français sur 10 ans pour mener à bien des recherches innovantes et relever ainsi le défi de voir des systèmes de stockage d’énergie viables inonder le marché dans les avenir à venir.